SKI CLUB DES SCOUTS

Section ski de randonnée et Alpinisme

  • Il n’y a pas de chemin vers le bonheur, c’est le chemin qui est le bonheur. (Lao Tseu) .C’est littéralement ce que nous vivons en rando et que nous avons vécu cette saison, plus intensément encore, car le virus pouvait stopper les sorties à tout moment.


    Oui, chemins de randonnée emplis de bonheur,


    • Même si parfois les skis pourtant lestés de couteaux émettent des « CR , CR, CR »sinistres sur neige béton ;
    • Même si les rafales de vent nous expédient au tapis sans crier gare ;
    • Même si les grains de neige nous offrent le peeling du visage gratuit mais inconfortable ;
    • Même si la conversion passe « in extremis » dans l’pentu bien gelé …

    Car, en cette année si compliquée, vous nous avez enchantés avec la magie d’une poudreuse incroyablement légère, avec le gypaète, les chamois, la neige recolorée en orange, avec quelques itinéraires inédits ( Pied de la Pointe Percée, Aiguilles de la Pennaz, Hippocampes, Sommet de Chavasse, Charmoz, Bochard) et des paysages qui nous émerveilleront toujours.


    La persévérance dans l’effort rend la récompense au sommet encore plus belle.


    Tous les messages reçus suite à cette fin de saison prématurée disent :« à l’année prochaine ! »


    Chère monitrice, chers moniteurs, profitez bien des quelques mois de répit qui viennent …


    En effet, à partir de décembre prochain, il vous faudra à nouveau, de sortie en sortie, espérer stoïquement l’arrivée de tout ce qui peine, pinaille, s’éparpille à la montée ou à la descente (voire les deux !)

    Il vous faudra aussi triompher des peaux qui bottent, qui ne collent plus, des fixations récalcitrantes et des leashs qui pètent.


    En affrontant des bourrasques catabatiques, il vous faudra tailler des plates -formes accueillantes sur des sommets effilés, aller récupérer tout ce qui choit au fond d’un trou ou au pied d’un sapin, retracer un cheminement facile plutôt que prendre une ancienne trace bien dure et parfois installer une corde salvatrice dré dans l’pentu !

    Et par-dessus tout ça, assurer le reportage photo !


    Alors, MERCI, MILLE MERCIS pour cette fantastique saison de rando.


    Pour novembre, espérons un virus éradiqué ou bien maîtrisé qui permette une vraie A.G. en présentiel.

    Je vous y retrouverai avec grand plaisir et beaucoup de rissoles.


    La deux – chevaux – diesel du groupe technique avec toujours plus d’énergie à la pointe de son crayon que pour gravir les raidillons.

Pampuck, lumière du Pamir

Le club soutien l'action de cette association au Pamir

PLUS INFO »